Les principales mesures du projet de loi de finances pour 2018

Quels sont les changements prévus dans le projet de loi de finances 2018 ?

  • Deux mesures phares pour les personnes  physiques
  • Une taxe forfaitaire de 30 % sur les produits du patrimoine financier (PFU)
  • Une imposition du seul patrimoine immobilier (IFI :impôt sur la fortune immobilière ) en remplaceme nt de l’ISF
  • Une mesure à ne pas oublier
    • Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu: un report au 1er janvier 2019 et des précisions apportées par la loi de finances rectificative pour 2017

LE PRÉLÈVEMENT FORFAITAIRE UNIQUE DE 30%

  • Les principes:
    • Un taux faible d’impôt sur le revenu de 12,8 % soit 30 % avec les prélèvements sociaux de17,2%
    • Application à compter du 1er  janvier2018
    • Un régime de droit
    • Une option possible et globale pour les régimes actuels :
      • Pour les plus-values : taux progressif et abattements pour durée de détention
      • Pour les dividendes : taux progressif avec abattements de 40%
  • Le PFU sur les revenus mobiliers
    • Champ d’application
      • Les revenus distribués(dividendes)
      • Les produits de placements à revenus fixes
      • Intérêts des contrats  d’assurance  vie  attachés aux primes versées à compter du 27 septembre 2017
  • Taux 12,80% pour les contrats de moins de 8ans
  • Taux de 7,50 % pour les contrats de plus de 8ans
  • Mécanisme d’imposition
    • Maintien du prélèvement non libératoire mais au taux de 12,80 %
    • Possibilité de demander une dispense
    • Déclaration des revenus
    • Imputation du prélèvement non libératoire
  • Le PFU sur les plus-values sur valeursmobilières
    • Champd’application
      • Cession des titres de sociétés soumises à l’impôt sur lessociétés
      • Apports à une société contrôlée par l’apporteur (150 0 B ter duCGI)
      • Cession des titres de sociétés de personnes par un associé n’exerçant pas d’activité dans la société de personnes
    • Assiette du PFU
      • Montant de la plus value nette (après prise en compte des pertes et de l’abattement de 500 000€)
  • Le  nouvel  abattement  de  500  000 € pour  les dirigeantsde PME faisant valoir leurs droits à la retraite
    • Application en cas:
      • De prélèvement forfaitaire de 30%
      • Ou d’option pour le régime actuel (taux progressif et abattements)
    • Les titres doivent être détenus depuis plus de 1an
    • Période d’application : entre le 1-1-2018 et le31-12-2022
  • Conditions d’application
    • Activités éligibles (celles visées à l’article 150 0 B ter)
    • L’exercice  d’une  activité  libérale  n’est  plus  assimilée à une fonction
    • Suppression de la condition de détention du capital à75% au moins par des personnes physiques
  • L’option pour l’imposition au barème
    • L’option est annuelle
    • L’option est globale(revenus et Plus-values)
      • Dividendes : abattement de 40%
      • Plus-values:
        • Abattement de droit commun
        • Abattement renforcé pour les cessions de titres de PME de moins de 10 ans
        • Abattement supprimé:
          Cession de participations supérieures à 25 % au sein du groupe familial
  • Les activités éligibles sont définies aux articles 34 et 35 du CGI

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Fermer le menu